Menu MENU
Des vétérinaires lorrains à votre service
Le furet
» Accueil » Vos animaux » Le furet

Le furet

Biologie

Furet Longévité : 7 à 9 ans

Poids moyen : 1.2 kgs pour le mâle, 0.6 kg pour la femelle avec une variation saisonnière importante puisqu'il peut prendre jusque 40 % de poids en hiver.

Alimentation : en libre service les croquettes pour chat font l'affaire, les protéines d'origine végétale sont à proscrire.

Reproduction : puberté vers 5-9 mois; période de reproduction lorsque les jours sont longs (dès mars), ovulation provoquée par le coït comme chez la chatte, gestation entre 41 et 42 jours, 6 à 8 jeunes par portée (jusque 17) qui seront sevrés vers 2 mois.

Mues : elles peuvent être progressives et rarement rapides (24h), il est à noter une coloration bleutée de la peau lors de la repousse des poils.

Habitudes comportementales :

Prophylaxie

Vaccination : contre la maladie de Carré (due à un virus le plus souvent mortel) comme chez le chien dès l'age de 2 mois et contre la rage dès 3 mois et cela une fois par an.

Stérilisation : impérative chez la furette non reproductrice afin de lui éviter une aplasie médullaire (arrêt de la fabrication de globules rouges). Comme chez la femelle, la castration du mâle permet de limiter les sécrétions des glandes sébacées situées dans la peau et donc diminuer l'odeur dégagée par cette dernière.

Ablation des glandes anales : elle est formellement interdite.

Pathologies courantes

De la peau

Comme le chien et les chat, le furet est susceptible d'héberger des parasites externes tels que puces et agents de la gale des oreilles surtout. Il existe des antiparasitaires externes utilisables chez eux ; les spot-on sont très efficaces et faciles d'application.
Une alopécie diffuse chez un furet nécessite une consultation car elle est souvent due à un déséquilibre hormonal.

De l'appareil digestif

Différents microbes sont capables de donner des gastro-entérites chez le furet, un traitement spécifique et une réhydratation peuvent être nécessaires. Même s'ils paraissent moins sensibles que nos carnivores domestiques aux différents vers, il est souhaitable de les vermifuger régulièrement (2 fois par an) d'autant plus s'ils vivent avec d'autres animaux à la maison.
L'ingestion de corps étranger est courante chez le jeune furet. Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Il est préférable de ne pas laisser de jouets en caoutchouc qui une fois déchiquetés seront facilement ingérés mais ne parviendront pas toujours à être évacués naturellement.

De l'appareil respiratoire

Virus et bactéries sont capables de poser de gros problèmes pulmonaires qui, si le traitement n'est pas pris à temps, peuvent laisser d'importantes séquelles. Les grippes humaines sont contagieuses pour le furet qui pourra d'ailleurs être vecteur comme nous (pas de vaccin disponible pour eux).

De l'appareil urinaire

Des maladies génétiques existent chez le furet avec l'apparition de kystes au niveau des reins. D'autre part, la formation de calculs vésicaux est possible le plus souvent due à une alimentation inadaptée ou de mauvaise qualité.