Menu MENU
Des vétérinaires lorrains à votre service
Le cobaye
» Accueil » Vos animaux » Le cobaye

Le cobaye

Biologie

Cobaye Longévité : 5 à 8 ans

Poids moyen : de 1 à 1,2 kg pour le mâle, de 0,75 à 1 kg pour la femelle.

Caractère : animal très docile et peu agressif, qui devient affectueux si on le manipule souvent.
Les cobayes sont sociables et préfèrent donc vivre à plusieurs; il est souvent plus facile d'avoir plusieurs femelles car entre mâles il existe un risque de bagarre. Il est déconseillé de mélanger cobayes et lapins pour des raisons de cohabitation, d'alimentations différentes et de risque de contamination par certains germes (bordetella).

Cage : il faut prévoir une cage suffisamment grande (1m de long est le strict minimum pour 2 cobayes) pour favoriser l'exercice. La litière peut être constituée de copeaux sur lesquels on étale du foin pour que le cobaye puisse se cacher. La litière doit être changée 1 à 2 fois par semaine.
Attention à l'emplacement de la cage car les cobayes sont très sensibles aux courants d'air et aux variations de température.

Alimentation : les cobayes sont des herbivores qui produisent des crottes dures (déchets) et des caecotrophes (crottes molles qui sont réingérées). Ils ont besoin d'un apport important de fibres grossières.
Les cobayes ne synthétisent pas la vitamine C, l'alimentation doit donc leur en apporter (au moins 15mg/kg/j). Dans l'eau de boisson, la vitamine C se dégrade rapidement donc il faut privilégier l'apport à la pipette.. L'alimentation standard se compose de foin (1 à 2 fois le volume du corps par jour), de fruits et légumes pour l'apport de vitamines et de croquettes (maximum 30 g / j).

Reproduction : Maturité sexuelle dès 2 mois; durée de gestation moyenne de 68j (59 à 72), 1 à 6 petits. La mise à la reproduction des femelles doit avoir lieu avant l'âge de 6 mois car après il existe un risque de soudure définitive de la symphyse pelvienne. Le sevrage des petits a lieu vers 3-4 semaines.

Dominantes pathologiques

Dermatologie

De nombreuses maladies de peau sont rencontrées chez le cobaye; les plus fréquentes sont:

Pathologies digestives

Deux affections dominent par leur fréquence et leur gravité :


Ces deux pathologies sont souvent secondaires à une alimentation pauvre en fibres.

Affections dentaires

Très fréquentes chez le cobaye, elles apparaissent souvent suite à une autre affection (abcès, avitaminose C, pharyngite ou douleur au niveau de l'articulation mandibulaire). L'animal présente une perte d'appétit ou un appétit sélectif. Le traitement est chirurgical (parage dentaire) et médical (traitement de la cause sous-jacente).

Infections respiratoires

Le cobaye y est très sensible (courant d'air, changement de température); un traitement antibiotique doit être mis en place.

Avitaminose C

Chez le jeune, on observe des difficultés locomotrices, des articulations gonflées, des dents qui se déchaussent. Chez l'adulte, les symptômes sont plus frustres : malocclusion dentaire, dermatite des pieds, léthargie. Le traitement consiste en l'administration quotidienne de vitamine C par voie orale ou par injections.