Menu MENU
Des vétérinaires lorrains à votre service
Le chien
» Accueil » Vos animaux » Le chien » Pathologies cardiaques

Le chien : pathologies cardiaques

Les différentes affections cardiaques du chien

Les pathologies cardiaques du chien
Cœur normal
  1. ventricule droit
  2. atrium droit
  3. aorte
  4. artère pulmonaire
  5. atrium gauche
  6. coronaires
  7. ventricule gauche
  8. valve tricuspide
  9. paroi du ventricule droit
  10. ventricule droit
  11. muscle papillaire
  12. septum inter-ventriculaire
  13. paroi du ventricule gauche
  14. ventricule gauche
  15. cordage tendineux
  16. valve mitrale

Les cardiopathies congénitales

L'animal nait avec une anomalie cardiaque :


En fonction de la pathologie et de son degré d'atteinte, le pronostic est très variable.

Les cardiopathies acquises

Elles apparaissent sur un animal qui ne souffrait pas au départ de problème cardiaque.
Les pathologies les plus courantes sont :

Cardiopathies acquises du chien
  1. ventricule gauche
  2. valve mitrale
  3. valvule
  4. cordage tendineux
  5. muscle papillaire
  6. ventricule droit
  7. valve tricuspide
Cardiopathies acquises du chien
  1. valves dégénérées
  2. nodules sur valvules
  3. rupture de cordage
Cardiopathies acquises du chien
  1. amincissement des parois musculaires
  2. muscle papillaire atrophié

L'insuffisance cardiaque

Définition

L'insuffisance cardiaque est l'incapacité du coeur à fournir, dans des conditions normales, le débit sanguin nécessaire aux besoins de l'organisme Au début de la pathologie cardiaque, la baisse du débit cardiaque est corrigée par des mécanismes compensateurs puis lors de l'évolution de la maladie, ces phénomènes compensateurs deviennent insuffisants: c'est la phase de décompensation. Lors de cette dernière, des symptômes apparaissent: fatigue, toux, syncopes, dilatation abdominale... .

Les différents stades d'insuffisance cardiaque

Cliniquement, on distingue trois stades successifs d'insuffisance cardiaque chez le chien :


Selon l'affection causale et l'individu, la durée d'évolution peut être très variable: de quelques semaines à plusieurs années.

Les examens pratiqués lors de cardiopathie

Examen clinique

Première étape de l'examen cardiaque, il permet de déceler d'éventuels symptômes associés à la cardiopathie (respiration anormale, ventre dilaté, muqueuses bleues...).
L'auscultation, à l'aide d'un stéthoscope, reste indispensable pour contrôler le rythme et les bruits cardiaques.
Lors de cardiopathie, le vétérinaire entend souvent un souffle cardiaque : bruit anormal qui correspond physiquement à des turbulences dans le courant sanguin. La localisation et l'intensité du souffle sont primordiaux dans l'établissement du diagnostic.

Autres examens

Lorsque des signes évocateurs de cardiopathie apparaissent ou lors de détection d'un simple souffle à la consultation, un bilan cardiaque vous est proposé.
Après l'examen clinique approfondi de votre chien, nous vous proposons :

Radiographie du coeur du chien Echocardiographie du chien Electrocardiogramme du chien

Les traitements

Principe

Mis à part la persistance du canal artériel où un traitement chirurgical est possible, le traitement cardiaque est médical, le but étant de permettre au coeur de mieux fonctionner et de ralentir l'évolution de la pathologie; donc il augmente l'espérance de vie et améliore la qualité de vie du chien malade. Suite au bilan cardiaque, un traitement adapté à votre chien est mis en place ; celui-ci dépend de la pathologie concernée et du stade d'insuffisance cardiaque. Il s'agit d'un traitement à vie qui doit être réévalué au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Un suivi régulier de votre animal est donc indispensable pour adapter au mieux le traitement.

Les différents traitements




Voir aussi :